mardi 19 juin 2018

Pour l'amour d'une Sasunnach, de Aurélie Depraz


Titre: Pour l’amour d’une Sasunnach
Auteur : Aurélie Depraz
Date de Sortie : 4 juin 2018
Prix : 8,90 € format broché
Thèmes : Écosse, Highlands, mariage arrangé, romance
Maison d’édition : Auto-edition
Note : 10/10

Résumé :

Ecosse, 1374 Pour apaiser les tensions scotto-anglaises de la fin du XIVe siècle, le roi d’Angleterre Edouard III offre en mariage, avec l’appui du monarque écossais, les trois plus belles filles nobles de son royaume aux trois plus puissants seigneurs d’Écosse. Ian MacAlistair, seigneur d’Argyll, a le mariage en horreur et ne porte guère les Anglais dans son cœur. Les Highlanders refusent l’idée même de cette alliance et Ian chérit sa liberté plus que tout au monde. Tiraillé entre raisons personnelles et géopolitiques, entre passé et avenir, sa tête et son cœur, Ian doit choisir : céder, et affronter les foudres de ses compatriotes, ou refuser, et déclencher l’ire du roi d’Angleterre. En accueillant la jeune Anglaise aux charmes indéniables sous son toit le temps de discuter de sa décision avec les chefs de clan voisins, Ian rencontre son destin. Une romance à l’écossaise, à la fois historique et teintée d'érotisme, ancrée dans le cadre et l'imaginaire idylliques de l'Ecosse médiévale.

Mon avis :

Afin d'apaiser les tensions politiques, le roi Édouard III d'Angleterre, propose une de plus belle femme de son royaume en mariage.
Alannah se retrouve promise au seigneur d'Argyll.
Elle quitte donc famille et pays natal, pour se retrouver dans cette contrée « sauvage » qu’est l’Écosse.
Son futur mari, elle n’en connaît rien. Et leur première rencontre est loin d’être plaisante.
Ian MacAlistair, seigneur d’Argyll, est un homme des Highlands. Grand, musclé, fort…fort arrogant, inhospitalier et abrupt.
Le mariage ? Il ne veut même pas en entendre parler. Sa liberté et son amour des femmes sont trop précieux.
L’arrivée de Lady Harcourt va cependant lui mettre les idées sans dessus dessous.
Cependant, ce mariage n’est pas du tout du goût des seigneurs et autres chefs de clans Écossais voisins...

Loin de mes lectures habituelles, ce livre a été une véritable révélation ! Un énorme coup de cœur !!!

Alannah m’a impressionné et beaucoup touché. Elle se retrouve dans un pays inconnu, loin de sa famille, et elle est très mal accueillit par Ian. Elle va aussi vivre un événement cauchemardesque, pourtant elle s’accroche.
Elle a aussi beaucoup de caractère et ose s’affirmer ; à une époque où les femmes n’ont que peu de droits et doivent respect et « soumission » envers les hommes. Je me suis régalée de la voir tenir tête à Ian !

Ah Ian ! Je l’ai détesté au premier abord. Un vrai rustre ! Un tantinet moqueur et désinvolte, il m'a souvent mise en rogne !! Mais au fil des pages, j’ai découvert d’autres facettes de cet homme. Et je peux vous dire que je suis tombée sous le charme ! Protecteur, attentionnée il n’hésite pas à voler au secours de sa belle.

Voir naître une romance au cœur de l’Écosse a été un pur régal ! J'ai voyagé et entrevu un pays magnifique, aux contrées verdoyantes ; un véritable dépaysement !
Autant vous dire que les Highlands ont eu ma peau !!!

Je suis plus que ravie d’avoir découvert la plume d’Aurélie Depraz. Légère, fluide et envoûtante, je ne me suis pas ennuyé un seul instant. Je redoutais une écriture lourde et pompeuse au vu du style historique ; mais pas du tout ! J’ai été agréablement surprise. Les dialogues sont raffinés et les descriptions riches en détails. J’ai dévoré les pages sans m’en rendre compte !

L’auteure a également su me faire ressentir énormément d’émotions. Du rire, de la joie, de l’empressement et du désir. Aussi beaucoup de frustration et de peine. Bref je n’ai pas été épargnée !

Mais c’était trop court ! J’en veux encore ! Ian, Alannah et l’Écosse vont me manquer !

Une romance historique pleine de charme et de dépaysement que je recommande fortement !

Je remercie grandement Aurélie Depraz pour ce service presse

Voici le lien vers son site ! n'hésitez pas à aller y faire un tour !
Aurélie Depraz

#Elodie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire