lundi 14 mai 2018

Achille, tome 1 : La belle Hélène, de Cosimo Ferri


Titre : Achille, tome 1 – La belle Hélène
Auteur : Cosimo Ferri
Date de sortie : 9 Mai 2018
Prix : 19€
Thèmes : Mythologie grecque, Guerre, relations amoureuses
Maison d'édition : Tabou
Note : 8/10

Résumé :

Après la série Mara, Cosimo Ferri s'attaque à un monu­ment de la culture occidentale : Homère et la mythologie grecque et particulièrement au plus grand de ces héros : Achille. Suivant à la lettre le célèbre livre d'Homère (L'Iliade), l'auteur enrichie le scénario des écrits antiques et inspire son dessin des peintures et sculpteurs classiques.

Ce premier opus s'ouvre sur les noces de Pélée et Thétis sur l'Olympe, tous les dieux sont invités sauf Eris, déesse de la discorde. Pour se venger, elle leur jette une pomme d'or avec la mention : "A la plus belle". Trois déesses reven­diquent alors le fruit, Héra, Athéna et Aphrodite. Afin de mettre un terme à la dispute, Zeus charge le mortel Pâris de désigner la gagnante. Le jeune homme accorde finale­ment la pomme à Aphrodite, déesse de l'amour, qui lui a promis l'amour éternel d'Hélène, reine de Sparte.

L'enlève­ment de la belle par Pâris déclenchera la guerre de Troie. une série érotico-mythologique, prévue en 3 volumes.

Mon avis :

On connait tous l'histoire de Pâris, héros de la mythologie grecque, sommé de choisir entre Héra, Athéna et Aphrodite, laquelle était la plus belle.

La déesse de l'amour, Aphrodite, étant la grande gagnante, elle lui offre l'amour d'Hélène, reine de Sparte.

Cet acte va mettre en scène la célèbre Guerre de Troie !

Habituellement, je ne suis pas une lectrice de bandes dessinées, et encore moins quand elles sont mises en scènes de façon érotique. Mais étant une grande passionnée de la mythologie grecque, j'ai tenté le coup !
Sans regret !

La première chose qui saute aux yeux est tout simplement la beauté des illustrations, à la fois sensuelles et classiques, les couleurs sont douces, les scènes parfaitement détaillées, les personnages variés...

L'histoire elle-même manque peut-être un peu de profondeur mais c'est une bande dessinée, les dessins parlent plus que les mots ! J'ai été agréablement surprise par ce premier tome et je serai bien curieuse de lire le second !

Intégrer des scènes érotiques dans l'histoire, vraiment, pourquoi pas ? On sait tous que les dieux étaient des chauds lapins ! De plus elles sont variées et pour tous les goûts ! ;) 

Bien entendu, c'est une BD pour les adultes, alors si vous avez des enfants, mettez-là bien en haut de votre bibliothèque pour qu'ils ne tombent pas sur des scènes d'un érotisme sans filtre !

Je remercie les éditions Tabou pour ce service presse.

#Aurélie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire